A cité d'expériences between heritage and stories : a critic of patrimonialisation, the case of prefabricated homes at Noisy-le-Sec Une cité d'expériences entre patrimoine et récits : étude critique de la patrimonialisation, le cas des maisons préfabriquées de Noisy-le-Sec En Fr

Metadatas

Date

November 28, 2015

type
Language
Identifiers

Keywords

Webdocumentary Translation Stories Heritage Historical monuments Memory Prefabricated houses Webdocumentaire Traduction Reconstruction Récit Patrimoine Monuments historiques Noisy-le-Sec Mémoire Cité d'expériences Design Maisons préfabriquées

Similar subjects Fr En

cité ville-cité town-city

Cite this document

Caroline Bougourd, « A cité d'expériences between heritage and stories : a critic of patrimonialisation, the case of prefabricated homes at Noisy-le-Sec », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.n2vwe2


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

Focusing on the case of the prefabricated houses in the cité of Merlan in Noisy-le-Sec, this PhD analyses the process of patriomonialisation or cultural heritage. It underlines its social, architectural and historical aspects. The singularity of the small buildings of the cité which date back to the Reconstruction period makes us wonder about the terms to be used to refer to it: is it a monument on its own or a set or various historical monuments? Should we talk about a heritage or heritages in that case? Because of its history and specificities, the neighbourhood forces us to reconsider the definitions of supposedly-familiar words. This thesis aims at developing these definitions to a certain level of generality also using other cases, quite similar to those of the cité. The purpose is to suggest projects that take into account the fact that these buildings were lived in in the past and are still lived in today. First, it proposes some concepts able to move the perspectives and the conventional controversy (preserve, conserve, restore): those of "translating" and "putting into stories". Then it experiments, realizes and implements these concepts on a practical level by using "web-documentary" techniques. The aim is to expose an alternative research form, both theoretical and practical, potentially enabling a wider audience to question the memory of places. This work involves design and considers it a methodological research element.

En prenant particulièrement appui sur le cas de la cité de maisons préfabriquées du Merlan à Noisy-le-Sec, cette thèse élabore une critique du processus de patrimonialisation. Elle en met en évidence les enjeux sociaux, architecturaux et historiques. La nature singulière des petites constructions de la cité qui date de la Reconstruction, amène à interroger les termes mêmes sous lesquels elles sont aujourd'hui considérées : s'agit-il d'un monument à considérer comme un ensemble ou de monuments historiques divers ? D'un patrimoine ou de patrimoines ? Le quartier, par son histoire et ses spécificités, oblige à reconsidérer des termes dont la définition, pour commune qu'elle semble, ne va pas sans histoire ni problèmes. La thèse l'établit à un certain niveau de généralité en évoquant d'autres cas, plus ou moins proches de ceux de la cité. Le but est d'esquisser des propositions qui tiennent compte du caractère habité, hier comme aujourd'hui, des cas considérés. Il s'agit d'abord de proposer des concepts aptes à déplacer le champ des perspectives et polémiques classiques (préserver, conserver, restaurer) : ceux de «traduction» et de «mises en récits». Il s'agit ensuite d'éprouver, de réaliser ou de mettre en œuvre ces concepts en mettant en jeu les techniques du «web-documentaire». L'objectif est d'exposer une forme alternative de recherche, théorique et pratique, susceptible de permettre à un public élargi de s'interroger sur la mémoire des lieux. Le travail concerne ainsi le design qu'il envisage lui-même comme élément méthodologique de recherche.

From the same authors

On the same subjects