Le jeu au service des apprentissages comme outil pédagogique

Metadatas

Date

May 18, 2022

Discipline
type
Language
Identifiers
Collection

Archives ouvertes

License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess




Cite this document

Alison Olivier et al., « Le jeu au service des apprentissages comme outil pédagogique », Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance, ID : 10670/1.nacavs


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

The word game comes from the Latin word Jocus which means joke. Would using games in school learning be a joke? This dissertation questions the relevance of games in schools, and more specifically, games as a pedagogical tool for learning. Through our questioning, namely : Does the game have an educational potential? Can pupils really learn better by playing? What are the benefits of games in learning? We have tried to provide some answers.Through our research and classroom observations, we have been able to observe that, not only is play a pedagogical tool in its own right, but that it would also develop other transversal skills essential for learning how to live together. It would optimize motivation, cognitive, emotional or even motor development, and would even be conducive to social relations. Could the game be a great vehicle for learning in academic success for pupils?

Le mot jeu vient du latin Jocus qui signifie plaisanterie. Utiliser le jeu dans les apprentissages scolaires serait-il une plaisanterie ? Ce mémoire s’interroge sur la pertinence du jeu à l’école et plus particulièrement sur le jeu comme outil pédagogique au service des apprentissages. A travers notre questionnement, à savoir : Le jeu a-t-il un potentiel éducatif ? Les élèves peuvent-ils réellement mieux apprendre en jouant ? Quels sont les bénéfices du jeu dans les apprentissages ? Nous avons essayé d’apporter quelques éléments de réponse. À travers nos recherches et nos observations en classe, nous vous montrerons que, non seulement, le jeu semble être un outil pédagogique à part entière mais qu’il développerait également d’autres compétences transversales indispensables pour le savoir vivre ensemble. Il optimiserait la motivation, le développement cognitif, émotionnel ou encore moteur et serait même propice aux relations sociales. Le jeu pourrait-il être un formidable vecteur des apprentissages dans la réussite scolaire des élèves ?

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in