Identification de gènes responsables de maladies neurologiques héréditaires par séquençage à haut débit Identification of genes responsible for neurological diseases by high-throughput sequencing Fr En

Metadatas

Date

December 10, 2019

Language
Identifier
Collection

Theses.fr

Organization

ABES


Keywords

. .


Cite this document

Zahraa Haidar, « Identification of genes responsible for neurological diseases by high-throughput sequencing », Theses.fr, ID : 10670/1.njqqon


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Mes travaux de thèse, réalisés en cotutelle entre l’Université Saint-Joseph au Liban et l’Université d’Aix Marseille en France, ont consisté à identifier des gènes impliqués dans des maladies génétiques rares à transmission autosomique récessive, en particulier des maladies neurologiques, dans des familles consanguines libanaises. Les maladies neurologiques constituent un groupe de maladies caractérisées par un défaut de structure et de fonction des différentes régions du système nerveux central et périphérique. Ainsi, j’ai cherché à identifier le défaut moléculaire à l’origine des pathologies étudiées, par l’utilisation du séquençage à haut débit (NGS) (exome, génome). Dans un premier temps, j’ai effectué l’analyse bioinformatique des données issues de NGS, ainsi que la confirmation, par séquençage Sanger, et la ségrégation familiale des variants candidats identifiés. Dans certaines maladies, pour lesquelles une nouvelle mutation ou un nouveau gène ont pu être identifiés, j’ai réalisé des analyses fonctionnelles plus poussées afin de démontrer les mécanismes physiopathologiques enjeu.

My work is a joint PhD between Saint Joseph University in Beirut (Lebanon) and Aix Marseille University in Marseille (France). My PhD project aims at identifying genes responsible for rare neurological diseases by next-generation sequencing (NGS) in consanguineous Lebanese families. Neurological diseases are characterized by extensive phenotypic and genetic heterogeneity, and affect the structure and function of different regions of the central and peripheral nervous system.During my PhD work, I have studied several of these families, trying to identify the molecular basis of the studied disease, using NGS technologies. First, I performed the bioinformatics analysis of the exome and genome data, as well as the segregation by Sanger sequencing, and the family segregation of the candidate variants identified by NGS. In some diseases, for which a new mutation or gene has been identified; I have carried out more functional studies, in order to understand the physiopathological mechanisms bases.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents