Les fêtes de pèlerinage dans la tradition juive

Metadatas

Date

2011

Language
Identifiers
Organization

Cairn

License

copyrighted



Cite this document

Jacky Milewski, « Les fêtes de pèlerinage dans la tradition juive », Lectures du judaïsme, ID : 10670/1.nrzrtd


Metrics


Share / Export

Abstract 0

`pbTrois fois l’an, les juifs célèbrent les fêtes de pèlerinage. Elles constituent des temps bien particuliers dans l’année et plongent leurs racines dans l’antique histoire d’Israël. Pessa’h, fête du printemps, célèbre l’avènement de la nation juive sur la scène de l’histoire. Cinquante jours plus tard, Chavou’ot marque le don de la Torah sur le mont Sinaï. Enfin, Soucot, convocation d’automne, rappelle la miraculeuse traversée du désert par les enfants d’Israël. Chacune de ces fêtes renvoie à des événements fondateurs de l’être juif.`brb La législation relative aux fêtes de pèlerinage occupe une place importante dans la littérature rabbinique. Les lois y sont minutieusement étudiées. Leur sens et leur explication morale et éthique y sont explicités. À chaque génération, les Maîtres du judaïsme ont révélé des significations spécifiques aux règles bibliques de sorte que des rites âgés de plus de trois mille cinq cents ans font toujours sens aujourd’hui. Les fêtes de pèlerinage expriment la profonde quête de sens qui anime la conscience. Inspirant de nombreuses pensées pour panser les blessures de notre société moderne, elles sont orientées vers le passé tout en appelant à bâtir l’avenir des hommes sur les fondements de la reconnaissance et de l’harmonie.`/pb

From the same authors

On the same subjects

Similar documents