Les géosciences au service de l’archéologie agraire. Une étude de cas sur les rideaux de culture de Goldbach (68)

Metadatas

Date

2020

type
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

Land archaeology pedoarchaeology lynchets Vosges Massif pedoanthrocology 14C dating Archéologie agraire pédoarchéologie rideau de culture massif Vosgien pédoanthracologie datation 14C


Cite this document

Dominique Schwartz et al., « Les géosciences au service de l’archéologie agraire. Une étude de cas sur les rideaux de culture de Goldbach (68) », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.ogqzkf


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

Lynchets correspond to talus slopes that are formed unintentionally at the top of hedgerows by the accumulation of colluvial deposits originating from eroded fields. They may represent highly extended parcellar surfaces, characterized by narrow plots, extending perpendicularly to the slope. The history of these plots and their dating are still largely unknown. Our results deal with a land patch of several hundreds of hectares located at Goldbach-Altenbach, in the Vosges (HautRhin). It could be determined on two cross-sections cutting the lynchets transversally that the parcellar plot was formed ca. 900 AD, after which the place was briefly abandoned during the Thirty Years War. The dating at ca. 900 AD suggests that this parcellar area was installed under the authority of the Murbach Abbey. The whole sector was indeed donated to the Abbey ca. 800 AD.

Les rideaux de culture sont des talus qui se forment involontairement à l’amont d’une haie, par accumulation de colluvions érodés dans les champs. Ils peuvent constituer des parcellaires de très grande extension spatiale, caractérisés par des parcelles étroites, allongées perpendiculairement à la pente. L’histoire de ces parcellaires et leur datation sont encore très mal connues. Les résultats présentés ici concernent un parcellaire de plusieurs centaines d’hectares localisé à Goldbach-Altenbach, dans les Vosges haut-rhinoises. Les résultats obtenus sur deux coupes transversales à des rideaux de culture montrent que le parcellaire a été mis en place vers 900 AD, puis que la zone a été brièvement abandonnée pendant la Guerre de Trente Ans. La datation vers 900 AD suggère que ce parcellaire a été mis en place sous l’autorité de l’abbaye de Murbach. L’ensemble de la zone a en effet été donné à cette abbaye vers 800 AD.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines