Penser la « propriété » littéraire au temps de l’Humanisme à partir d’Horace et Cicéron

Metadatas

Author
Date

March 9, 2020

Language
Identifier
Organization

OpenEdition



Cite this document

plaisant, « Penser la « propriété » littéraire au temps de l’Humanisme à partir d’Horace et Cicéron », Carnets Marcel Plaisant, ID : 10670/1.pdyzm3


Metrics


Share / Export

Abstract 0

par Jean Lecointe (professeur émérite de l’Université de Poitiers) Il semblerait qu’à partir du milieu du XIXe siècle, si l’on en croit l’ouvrage d’Alexandre Portron[1], la jurisprudence en matière de propriété des œuvres de l’esprit ait tendu à faire intervenir massivement la notion d’« empreinte de la personnalité de l’auteur ». C’est à l’émergence de cette notion, déjà définie alors avec une certaine netteté, au temps de l’Humanisme et de la Renaissance, que nous voudrions consacrer l’...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents