Adoption par les consommateurs de produits innovants : le cas des « yaourts » au soja

Metadatas

Date

2019

type
Language
Identifiers
Organization

INRAE

Licenses

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/ , info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

intermediate consumption soya bean consommation soja adoption des innovations


Cite this document

Zohra Bouamra-Mechemache et al., « Adoption par les consommateurs de produits innovants : le cas des « yaourts » au soja », Archive Ouverte d'INRAE, ID : 10670/1.psz3ex


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Dans le cadre d’une recherche sur les substitutions entre produits végétaux et produits animaux, nous étudions l’adoption par les consommateurs des « yaourts » au soja. Nous montrons tout d’abord qu’après 30 ans d’existence, les yaourts au soja ne représentent que 2% du marché global des yaourts. Cette faible part de marché peut s’expliquer en partie par des prix qui restent supérieurs aux prix des yaourts au lait de vache. Ce marché reste dominé par quelques marques nationales notamment en raison de leur offre importante de variétés (aromes). Elle peut également s’expliquer par la faible adoption des yaourts au soja par les consommateurs. Ainsi, au cours d’une année, moins de 1% des ménages achètent uniquement des yaourts au soja alors que près de 90% des ménages ne consomment pas du tout de yaourts au soja. De plus, la plupart des ménages qui achètent des yaourts au soja achètent également des yaourts au lait de vache. La probabilité d’adoption des produits au soja est plus forte pour les ménages urbains. Inversement la présence d’enfants dans le ménage diminue significativement la probabilité d’achat. Le niveau de revenu joue un rôle mais relativement faible.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines