Le métier de psychanalyste

Metadatas

Date

2016

Discipline
Language
Identifiers
Organization

Cairn

License

copyrighted



Cite this document

Roland Chemama et al., « Le métier de psychanalyste », Humus, le désir de l’analyste en acte, ID : 10670/1.pueop4


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Les interrogations sur le métier de psychanalyste sont nombreuses. Quelle peut ou doit être sa formation ? Quel est son rapport avec la médecine (mais aussi avec la psychologie ou la philosophie) ? Qu’en est-il du contre-transfert ? Du désir de l’analyste ? Peut-on, selon le vœu de Ferenczi, parvenir à une « métapsychologie des processus psychiques de l'analyste » ? Doit-on d’ailleurs viser à cela ? Jusqu’à quel point les formes de son action peuvent-elles varier, en fonction de la singularité des cas, de la mutation des discours sociaux, de l’apparition de nouvelles pathologies ? Plus encore que la psychanalyse d'un point de vue idéal, c’est le psychanalyste au travail, dans sa pratique quotidienne, que questionnent les auteurs. Leur perspective n’est pas métapsychanalytique. Ils n’adoptent pas une position de surplomb qui les ferait théoriser, de l’extérieur, sur leur métier. Au contraire, ils montrent que la pratique analytique elle même ne se soutient que de la position que prend l’analyste par rapport à son acte et d’un désir qui se remet toujours en question.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines