Le Plan Langues pour les demandeurs d’emploi, une porte d’entrée vers l’emploi ?

Metadatas

Date

2014

type
Language
Identifier
Collection

Cairn.info

Organization

Cairn

License

Cairn




Cite this document

Mathieu Mosty et al., « Le Plan Langues pour les demandeurs d’emploi, une porte d’entrée vers l’emploi ? », Dynamiques régionales, ID : 10670/1.q495z4


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Cette contribution synthétise l’évaluation thématique du Plan Langue1 réalisée par l’IWEPS à la demande du Gouvernement wallon dans le cadre du programme d’évaluation du Plan Marshall 2.Vert. L’objectif de cette évaluation était d’apprécier l’efficacité du Plan Langues comme vecteur d’insertion en emploi de demandeurs d’emploi. S’appuyant sur le modèle de Kirkpatrick, une enquête auprès d’un échantillon de demandeurs d’emploi bénéficiaires du Plan a mesuré l’effet des formations du Plan Langues à quatre niveaux : la satisfaction, les apprentissages, les comportements de recherche d’emploi et l’insertion en emploi. Concernant les trois premiers niveaux du modèle de Kirkpatrick, l’évaluation a mis en évidence des effets positifs importants. Au niveau de l’insertion en emploi, nous avons mesuré un effet net peu important. Une analyse des facteurs exerçant une influence significative sur l’accès à l’emploi montre que l’effet du Plan Langues est un effet réseau : les bénéficiaires du Plan Langues qui ont accru à cette occasion leur réseau professionnel ont augmenté leurs chances de trouver un emploi. Des caractéristiques individuelles favorables – être jeune, diplômé et avoir connu peu d’épisodes de chômage – jouent un rôle prépondérant sur l’accès à l’emploi.

This paper synthesizes the thematic assessment of the Plan Langues implemented by IWEPS in the context of the assessment programme of the PM2.V (Marshall Plan 2.Green, Plan Marshall 2.Vert). Its objective was to assess the effectiveness of the Plan Langues on unemployed jobseeker who benefited from it in terms of getting closer to employment. Based on the Kirkpatrick model, a survey of beneficiaries of the Plan has measured its effect at four levels : satisfaction, learnings, behavior regarding the job search and employment insertion. On the first three levels of Kirkpatrick’s model, the assessment showed significant positive effects. Regarding employment insertion, we have measured a small net effect. An analysis of factors having a significative influence on employment insertion shows that the effect of the Plan Langues is a network effect : beneficiaries of the Plan Langues who have increased their professional network during their training have augmented their chances of finding a job. Favorable individual characteristics – being young, educated and having little unemployment spells – play an important role in terms of access to employment

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in