MA04 : 巫祭굿 MA04 : Rites chamaniques MA04 : "Fusai, kut” 0 1 2

Metadatas

Author
Language
Identifier
Organization

EHESS

License

https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/fr/


Keywords

Chamanisme


Cite this document

隆 秋葉, « MA04 : 巫祭굿 », Didόmena - Archives Akiba Takashi, ID : 10670/1.qlaepv


Metrics


Share / Export

Abstract 0

MA04. "Fusai, kut” 巫祭굿 [Rites chamaniques], encre, écrit au recto, trace de trombone, 16 x 23 cm, 4 p.(* note 21) 1 . Catégories Classement selon les saisons : lère lune, printemps, 6e lune, automne, 10e lune. Moments dangereux : naissance, mariage, maladie, mort. Travaux agricoles, commerce, Sôngju maji 成造迎, jeu des Excellences 大監놀이) (Taegam nori), rite au dragon 龍神 (yongsinje) Esprits des ancêtres 祖靈 (choryông) l sônghwang 城隍. Individu / famille / chef lieu de district urbain邑都 (ùpto). Ch'ônsin 薦新 : pendant les quatre saisons; pour naissance, vieillesse, maladie, mort; au sujet de chance, malchance, bonheur, malheur; pour la demande de bonheur. 2. Choix d'un jour favorable 擇日 (t'aegil) : visite aup'ansu. 3. Célébrant : tan'gol mudang "단골巫堂 :. Organisation. L'argent du kut (prix des choses nécessaires + la rémunération) est déposé deux jours avant avec la demande pour faire le kut. 4. La tan 'gol mudang prépare toutes choses jusqu'au matin du jour prévu. Offrandes. 5. Organisation des chamanes : la wôn mudang 元巫堂, la ch'angbu mudang 倡夫巫堂 (fait le taegam et le ch'angbu), la twitchôn mudang (fait le twitch'ôn), la ch'odae mudang 招待巫堂. (est invitée, assise, elle joue du changgo 杖鼓 [tambour en forme de sablier]), à l'île Cheju, [on l'appelle :] kidaei, chidaei. Le chaebi (* note 22) donne le rythme en jouant du tambour (changgo), des cymbales (chegûm). (* note 23) Offrande de musique : musicien, flûte 笛 (chôk), cithare 琴 (kùm). 6. Structure originelle des rites chamaniques. Début : rite de purification (on nettoie les lieux). Milieu : dix parties, descente des esprits. Danse. Dons des esprits. Divination. On dresse le mât des esprits. Fin : twitchôn, on donne à manger aux esprits inférieurs. Ch'ônsin 薦新, 9e lune, 28e jour (dimanche), Noryangjin 鷺梁津 (* note 24) Chudang mullim. Précaution contre les chudangsal, hogu pyôlsang, kunung (Sangsan kunung 上山軍雄), revêt un manteau rouge 紅天翼 (hongch'ônik). 1 . Purification 不淨 (pujông), lance de l'alcool, fait de la musique. 2. Kamang, on va à la rencontre des esprits des ancêtres 祖靈 (choryông). 3. Manura (Sangsan manura 上山마누라), Sangsôn, 上仙 (immortel supérieur), Tan'gun 檀君, le général Ch'oe 崔營, Kim Yusin 金庾信. 4. Pyôlsang, prince Changhôn 莊獻 [1735-1762], mort enfermé dans un coffre à riz; roi Tanjong 端宗 [1441-1457]. 5. Les Excellences 大鑑 Taegam. 6. Chesôk 帝釋, jarre (tanji) de Chesôk. 7. Le roi du ciel 天王 ch'ônwang. 8. L'esprit d'une fillette 胡鬼 hogwi. 9. Kunung 軍雄, Sôngju 成主, esprits de la maison. 10. Ch'angbu 倡夫 (spectacle, amusement). 1 1 . Malmyông, les esprits des ancêtres 祖靈 (choryông) reviennent et prennent place. 12. Twitchôn. Structure des kôri : 1. Prosternation de demande, ch'ôngbae 請拜. Assis/debout. Incantation 咒言 (chuôn),(* note 25) le tambour joue. 2. Danse, début, devant-derrière, droite-gauche, rotation, saut. 3. Kangsin 降神 (descente de l'esprit), kongsu (oracle), divination, sasil (épreuve de vérité), soji (brûler du papier), chanttae 盞臺 (soucoupe), kaemyôn (* note 26) (pokpyông 福餠 les gâteaux de riz du bonheur), myôngjan pokchan 命盞福盞. (les coupes d'alcool de la vie et du bonheur). Communion.(* note 27) 4. Chants : norae karak, * notes 21-27 : 21) Ce manuscrit est une ébauche du chapitre sur le 薦新굿 ch'ônsin kut, le 5e chapitre du second tome de Chosen fuzoku no kenkyû, [Etudes sur le chamanisme coréen], 1938 : 134- 147). 22) En alphabet coréen (han'gûl) dans le manuscrit. 23) En alphabet coréen (han'gûl) dans le manuscrit. 24) Localité située au sud du fleuve Han et englobée actuellement dans Séoul. 25) Autre graphie pour chu : "呪". 26) II s'agit certainement de kyemyôn (coréen standard), transcrit également kernyôn, kimyôn, chimyôn, chemyôn, et qui désigne le gâteau de riz (ttôk) appelé kyemyôn. Dans sa thèse de doctorat, Muga the Songs of Korean Shamanism (Dordrecht, ICG Printing, 1985), B. C.A. Walraven dit (p. 176) : "At the end of every kut the clients receive, to take home, some of the rice cakes which are arranged on the sacrificial tables. This symbolizes the transfer of good luck to the clients." Puis, il cite les lignes suivantes : "When Kyemyôn Kaksi goes around with kyemyông ttôk, It is ttôk which bring happiness", traduction de : 계면각시 계면을 들으심에 복떡이오 복떡으루다가 많많 받이시면 in Kim T'aegon 金泰坤 Han’guk muga chip 韓國巫歌集 [Recueil de chants chamaniques coréens], Seoul, Wôn'gwang taehakkyo minsok yôn'guso, vol. Ill, 1978, p. 211. 27) En français dans le manuscrit.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents