Évolution de la diversité consommée sur le marché du livre, 2007-2016

Metadatas

Date

2018

type
Language
Identifier
Collection

Culture études

Organization

Cairn

License

Cairn


Similar subjects Fr

macellum souk

Cite this document

Olivier Donnat, « Évolution de la diversité consommée sur le marché du livre, 2007-2016 », Culture études, ID : 10670/1.qqyfx7


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Comment les consommations culturelles évoluent-elles sous l’angle de la diversité à l’ère de l’abondance de l’offre ? Dans quelle mesure les données de marché confirment-elles les promesses qui ont accompagné l’essor des technologies numériques ? Valident-elles notamment l’hypothèse de la longue traîne formulée par Chris Anderson au début des années 2000 selon laquelle les marchés de niche sont appelés à se développer et à réduire le niveau global de concentration des ventes ?Ces questions, qui étaient au cœur des travaux publiés par le deps au tournant des années 20101, demeurent plus que jamais d’actualité car les consommations en ligne de contenus dématérialisés mais aussi de biens physiques ont considérablement progressé au cours de la dernière décennie, et la proportion d’acheteurs en ligne dans la population française est passée de 33 % à 60 % entre 2007 et 20162. Aussi a-t-il paru nécessaire de réexaminer la question de l’évolution de la diversité des consommations culturelles en ayant recours à la même source de données (le panel de la société GfK qui recense l’ensemble des achats des consommateurs à partir d’un échantillon représentatif des points de vente) et en mobilisant à nouveau l’approche tridimensionnelle de la diversité développée dans le modèle de Stirling3 autour des notions de variété, d’équilibre et de disparité.Les principaux résultats du travail mené pour la période 2007-2016 sont réunis dans la présente publication pour le marché du livre, et dans un autre numéro de la collection « Culture études »4 pour celui de la musique enregistrée.

How is the diversity of cultural consumption changing in an era of abundant supply? To what extent does market data bear out those expectations which came with the boom in digital technologies? Does it support Chris Anderson’s early 2000s Long Tail Theory, which posited that the number of niche markets would expand whilst the overall concentration of sales per outlet would fall?These questions, which were the subject of works published by the deps in the early 2010s, are now more pertinent than ever because the online consumption of non-physical and physical goods has increased considerably over the last decade, with the proportion of online buyers among the French population rising from 33% in 2007 to 60% in 2016. It also seems vital to re-examine the question of changing diversity of cultural consumption by consulting the same data source (i.e. the GfK panel which surveys all consumer purchases based on a representative sample of points of sale) and by deploying the tripartite approach to diversity developed in the Stirling model, based on variety, balance and disparity.This publication presents the key findings of the research conducted on the book market between 2007-2016, whilst another edition of the “Culture Studies” collection presents that for recorded music market.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents