Le complot des philosophes selon les jansénistes

Metadatas

Date

January 1, 2016

Discipline
Language
Identifiers

Keywords

complot des philosophes jansénistes spinozisme déisme athéisme critique censure

Similar subjects Es

Jansenistas

Cite this document

Catherine Maire, « Le complot des philosophes selon les jansénistes », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.qxz15y


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

The article describe how the Jansenists, victims of the Roman Inquisition, were also the sharpest critics and the most influential accusers of the philosophers of the Enlightenment, both among congregations of the Index and the Holy Office that the Parliament of Paris or even the Chatelet. It is they who were the first to have invented a reading of a rare paradigm influences the 'conspiracy of philosophers.'

Le rôle des jansénistes comme « victimes » aussi bien de l'Inquisition romaine que de Louis XIV est d'autant mieux connu qu'ils ont pris eux-mêmes la peine de construire leur martyrologe. On sait moins, en revanche, qu'ils ont été les critiques les plus acérés et les délateurs les plus influents des philosophes des Lumières tant auprès des congrégations de l'Index et du Saint-Office que du Parlement de Paris ou même du Châtelet. Ce sont eux qui, les premiers, ont inventé un paradigme de lecture d'une rare influence : le « complot des philosophes ». A partir du milieu du siècle, de persécutés, les jansénistes organisés en parti clandestin et pourvus d'un hebdomadaire à grand écho social, les Nouvelles ecclésiastiques, passent en position de persécuteurs tant des philosophes que des jésuites.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines