Lire délire

Metadatas

Date

2013

Discipline
Language
Identifiers
Organization

Cairn

License

copyrighted


Similar subjects Fr

Enfant Enfance Progéniture

Cite this document

Anne-Marie Picard, « Lire délire », Psychanalyse et écriture, ID : 10670/1.qym0fd


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Qu’est-ce qu’une lettre ? Pourquoi certains enfants « réussissent » à ne pas apprendre à lire ? Comment d’autres, devenus adultes, choisissent de devenir écrivain , de passer leur vie avec les lettres ? A la fois symbole pur mais aussi élément d’un abécédaire subjectif et fantasmatique, la lettre reste mue par la pensée animiste des premiers âges. Des enfants que l’on dit « dyslexisques », incapables de voir le mot derrière les lettres, disent cet effroi : « Tous les mots parlent d’une histoire » murmure l’un d’eux avec angoisse. L’auteur, qui a observé ces enfants à l’unité de psychopathologie de l’Enfant et de l’adolescent à l’hôpital Sainte-Anne, s’embarquent ici dans une aventure : celle de relier, grâce à un éclairage analytique, les non-lecteurs et les écrivains. Avec les premiers, elle nous fait comprendre à quelle position psychique il faut accéder, quels renoncements il faut accepter pour apprendre à lire ; avec les seconds (Blanchot, Proust, Sartre, Cixous, Sarraute…), elle parvient à proposer une nouvelle approche à la fois du plaisir de lire et du passage à l’acte d’écriture. Ce livre pourrait avoir comme sous-titre : De l’illettrisme à la littérature. Il raconte comment, à leur insu, les non-lecteurs et les poètes refusent, d’une certaine façon de désintriquer le corps et les mots ; car cette séparation équivaudrait à commettre un meurtre, celui du petit croyant qu’ils sont, qu’ils étaient, à faire mourir Dieu en son paradis : la langue maternelle, le pays natal de l’être.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines