Entre rêve de l'automobile et réalité des villes chinoises

Abstract Fr

Et si la Chine avait autant d'automobiles que les pays industrialisés ? Cette question, souvent posée, soulève tous les risques d'une imitation du mode de vie des pays développés par les pays en développement. Le gouvernement chinois a également choisi de développer l'industrie automobile et sa consommation pour favoriser la croissance économique du pays, pourtant les villes chinoises façonnées depuis des décennies par les moyens de transports non motorisés ne peuvent s'adapter rapidement à ce nouveau mode de transport. Il semble nécessaire de s'intéresser à d'autres moyens de répondre à la demande de mobilité croissante.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in