Le développement de la reconnaissance des visages chez l'enfant est-il spécifique ?

Metadatas

Date

2005

type
Language
Identifier
Collection

Enfance

Organization

Cairn

License

Cairn


Keywords

Visages Développement Enfance Face Development Childhood


Cite this document

Olivier Pascalis et al., « Le développement de la reconnaissance des visages chez l'enfant est-il spécifique ? », Enfance, ID : 10670/1.snj7gd


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

RÉSUMÉ Dans cet article, nous faisons une revue de la littérature sur le développement de la capacité à reconnaître et à traiter les visages entre l’enfance et l’âge adulte. Nous résumons brièvement les données existantes en matière de reconnaissance du visage chez l’enfant entre 5 et 10 ans et nous nous efforcerons de répondre à trois questions se rapportant à la reconnaissance du visage : 1 / Quelle est l’ampleur de l’amélioration de la reconnaissance des visages au cours de cette période ?, 2 / Ce développement est-il spécifique aux visages ?, et 3 / Ce développement peut-il être expliqué par des modifications dans la manière de traiter des visages chez l’enfant ? Les données que nous exposons suggèrent que, malgré le fait que la reconnaissance du visage continue d’évoluer au cours de l’enfance, de jeunes enfants testés avec des paradigmes expérimentaux simples (notamment ceux qui ne requièrent pas de mémorisation de longues séries de visages), peuvent produire de très bons résultats. Il y a, cependant, une stratégie différente dans le traitement des visages chez l’enfant et chez l’adulte : chez l’enfant, ce traitement est basé sur les éléments du visage tels que le nez, les yeux, etc. Chez l’adulte, c’est la combinaison de ces éléments qui est nécessaire à la reconnaissance. Certains aspects de la stratégie adulte ne seront pas réalisés avant la fin de l’adolescence. Nous concluons à l’utilité de réévaluer dans quelle mesure le développement de la reconnaissance du visage est “ spécial ” et différent du développement de la reconnaissance de schémas généraux.

Is the development of face recognition a specific process ?In this article, we briefly review the existing data on face recognition between the years of five and ten. Our aim is not to produce a comprehensive review of this literature as such, but rather to attempt to answer three related questions regarding face recognition : 1 / How dramatic is the improvement in face recognition across these years ?, 2 / Is that development specific to faces ?, and 3 / Is that development explained by changes in the manner in which children process faces ? The evidence reviewed above suggests that although face recognition does develop across this period, when young children are tested in simple paradigms (notably those that do not ask them to memorize many faces in a single “ batch ”), performance can be very good. Taken together, the studies reviewed here suggest that the extent to which the development of face recognition is “ special ”, and distinct from the development of general pattern recognition, should be re-evaluated.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents