À propos de deux blocs en calcaire rose décorés retrouvés en remploi rue Malaval à Marseille, in Hélène Aurigny et Vassiliki Gaggadis-Robin éditrices

Metadatas

Date

2020

Language
Identifiers
Licenses

http://creativecommons.org/licenses/by/ , info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

remploi fouille métrologie architecture décor calcaire rose Marseille rue Malaval Bourse Antiquité


Cite this document

Manuel Moliner, « À propos de deux blocs en calcaire rose décorés retrouvés en remploi rue Malaval à Marseille, in Hélène Aurigny et Vassiliki Gaggadis-Robin éditrices », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.t3srse


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

Mis en œuvre à Marseille depuis l’époque hellénistique, le calcaire rose provenant des carrières du cap Couronne (commune de Martigues) n’a fait que rarement l’objet d’un traitement décoré figuratif, en raison de sa nature lithologique et donc de sa fragilité mécanique. Cependant, à partir de l’époque augustéenne, quelques blocs architecturaux monumentaux témoignent de décors en relief de qualité. Il y a aussi des stèles ou autels gravés et ornés et parfois de la statuaire en ronde bosse. La plupart de ces pièces conservées semblent devoir être rattachées au domaine funéraire. Essentiellement issues de fouilles récentes, elles ont été retrouvées en remploi dans des vestiges datés de l’Antiquité tardive.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines