De l’art de se situer. Entre héritage et prescription, éléments pour une analyse pragmatique des identités professionnelles des enseignants spécialisés de la musique

Metadatas

Date

February 19, 2020

type
Language
Identifier
Organization

OpenEdition


Keywords

identités professionnelles prescription conservatoire enseignement spécialisé de la musique professional identities pedagogical instructions conservatory French music education system


Cite this document

Joris Cintero, « De l’art de se situer. Entre héritage et prescription, éléments pour une analyse pragmatique des identités professionnelles des enseignants spécialisés de la musique », Cahiers de la recherche sur l'éducation et les savoirs, ID : 10670/1.ta9uci


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Marqués depuis une quarantaine d’années par une forte évolution pédagogique, les écoles de musique et les conservatoires français rassemblent aujourd’hui une palette de disciplines, de visions de l’enseignement et de méthodes pédagogiques fort différentes. Fruit d’une superposition entre un héritage pédagogique et normatif important et d’un cadre prescriptif à la fois pluriel – de par le nombre de prescripteurs - et réformateur – de par son contenu -, cette évolution bouscule les cadres traditionnels qui définissent le métier d’enseignant spécialisé de la musique. Cet article interroge le rapport qu’entretiennent ces enseignants à l’héritage pédagogique du conservatoire et aux diverses prescriptions pédagogiques qu’ils sont amenés à mettre en place et dont ils sont l’objet. Il entend montrer l’importance de l’identification à l’histoire et à la prescription dans le façonnage des identités professionnelles. Il expose également le poids des politiques culturelles locales dans les recompositions de l’identité professionnelle.

After four decades of pedagogical and structural evolutions, French music schools gather today a very large and different range of disciplines, teaching visions and pedagogical methods. This evolution mixes a huge pedagogical legacy and a framework of plural and reformist instructions that blurs the usual framework in which the music teacher’s job is traditionally defined. As a tentative to understand those changes, this article examines how music teachers identify themselves to the pedagogical legacy of the French conservatoire and to the various instructions they are given by the different layers of French state. It shows how important those elements are in the building of professional identities as it exposes the major importance of local cultural policies in this process.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents