Du livre au web participatif : y-a-t-il eu un effet diligence ?

Abstract En Fr

From book to Web 2.0: are there a stagecoach effect?"The first cars looks like stagecoaches and the first automobiles, like cars horse. Mentality, accustomed to now out-dated technics, using new tools with older protocols, this is what Jacques Perriault calls Stagecoach effect." The digital to paper documents transition was it accompanied by such an effect? Two reflection directions are chosen: the content and the form. On the content, the ways of writing for the screen seems to have change only lately with concepts borrowed from the written press as the inverted pyramid. For the form, it took nearly two decades to rebuild partially on the screen certain cognitive facilities of the codex with structure organizers and specific systems of navigation. So it seems that in terms of form at least, the diligence effect was delayed and that, paradoxically, because of technology.

« Les premiers wagons ressemblaient à des diligences et les premières automobiles, à des voituresà cheval. Les mentalités, habituées à des techniques désormais dépassées, utilisent les nouveauxoutils avec des protocoles anciens, c’est ce que Jacques Perriault appelle l’effet diligence. » Lepassage de documents du support papier au numérique s’est-il accompagné d’un tel effet ? Deuxdirections de réflexion sont proposées : le fond et la forme. Sur le fond, les manières d’écrire pourl’écran n’ont semble t-il évolué que dernièrement avec des concepts empruntés à la presse écritecomme la pyramide inversée. Pour la forme, il aura fallu près de deux décennies pour reconstituerpartiellement à l’écran certaines facilités cognitives offertes par le codex avec des organisateurs destructure et de navigation spécifiques. Il semble donc qu’en matière de forme tout au moins,l’effet diligence fut à retardement et ce, très paradoxalement, à cause de la technologie.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines