La population comme signe du bon gouvernement

Metadatas

Date

April 12, 2019

Language
Identifiers
Organization

OpenEdition


Keywords

esthétique philosophie politique Contrat Social Émile Nouvelle Héloïse Philosophy PHI016000 HPCD


Cite this document

Michel Senellart, « La population comme signe du bon gouvernement », Publications de la Sorbonne, ID : 10.4000/books.psorbonne.18737


Metrics


Share / Export

Abstract 0

La question de la population a fait l’objet, au xviiie siècle, d’une vaste littérature dont la plupart des titres, aujourd’hui tombés dans l’oubli, ont longtemps retenu l’attention des seuls historiens de la démographie. À la recherche des précurseurs de Malthus ou soucieux de repérer les étapes du progrès de la science démographique, ceux-ci se sont moins intéressés au contenu positif de ce discours qu’aux intuitions théoriques, aux techniques d’enquête et aux modes de calcul témoignant d’un...

From the same authors

On the same subjects