Innommable et innombrable

Metadatas

Date

2014

Language
Identifiers
Collection

Santé Social

Organization

Cairn

License

copyrighted


Similar subjects En Es Fr

Culture (Civilization) Care and treatment Funeral and memorial services Biography--Last years and death Last illness Burial Interment Funeral Biography--Death and burial Fortunes Riches Affluence Distribution of wealth Hours (Time) Affliction Senescence Later life (Human life cycle) Life--Philosophy Sorrow Mourning Economic theory Political economy Influence and results cultural adaptation Animales--Muda Aflicción Dolor psíquico Muerte--Filosofía Ciencias económicas Doctrinas económicas Economía--Sistemas Economía--Teorías Economía política Teoría económica Duración Horas (Tiempo) Ancianidad Senectud Tercera edad Civilisations Civilisation universelle Héritage culturel Affliction Peine Opulence Patrimoine économique national Fortune Biens temporels Aisance Richesse nationale Abondance Répartition des richesses Richesses Grandes fortunes Patrimoine national Fortunes Avoir Impact (influence exercée) Conséquences Système économique Économie Doctrines économiques Analyse économique Science économique Économique Théorie économique Systèmes économiques Sciences économiques Réel Peine Souffrance morale Affliction Blessures morales Douleur psychique Douleur morale Blessures psychiques Souffrance psychique Troisième âge Sénilité Sénescence Quatrième âge Sens de la vie Philosophie de la vie Vie, Sens de la Vie (philosophie) Serment Promesses Parole d'honneur Mort (philosophie) Philosophie de la mort Décès Métamorphoses Métamorphose biologique Métamorphose animale Métamorphose (biologie) châtiment influence

Cite this document

Jean-Jacques Amyot, « Innommable et innombrable », Santé Social, ID : 10670/1.u28n7h


Metrics


Share / Export

Abstract 0

« Enfin, à force de longues métamorphoses sociales et d’une meilleure fortune, à force de découvertes et de soins, à force d’acharnement à lutter contre la mort fatale ou héroïque, voilà que la majorité d’entre nous atteint l’âge de la vieillesse, et la promesse d’un grand âge se mue en une réalité plus largement partagée. Pourtant, qu’entendons-nous ? On se plaint et l’on craint ce qu’hier on trouvait désirable… À peine avons-nous eu le temps de nous en apercevoir, que cet incroyable étirement de la durée de vie ne sonne déjà plus comme une clameur, mais comme un glas. Que s’est-il donc passé pour que cette exigence sociale finisse, sous l’influence de forces occultes, par ressembler pour les uns à une descente aux enfers, pour les autres à une civilisation qui se meurt empoisonnée, pour la plupart à une catastrophe humaine et économique ? »

From the same authors

On the same subjects

Similar documents