Trois changements « sismiques » dans l’économie mondiale et leurs enjeux de politique économique

Metadatas

Date

2016

type
Language
Identifier
Organization

Cairn



Cite this document

Kiyohiko G. Nishimura, « Trois changements « sismiques » dans l’économie mondiale et leurs enjeux de politique économique », Revue d'économie financière, ID : 10670/1.uhghcl


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Trois changements bouleversent l’économie mondiale : (1) le ralentissement persistant causé par les bulles immobilières, les récessions et les crises financières qui s’ensuivent, (2) les technologies de l’information et de la communication qui deviennent défavorables à l’emploi et (3) la transition d’une phase « d’atout démographique », avec une population jeune et croissante, vers une phase de « fardeau démographique », avec une population vieillissante. Ces changements radicaux s’accompagnent d’effets à court et à long terme, ainsi que d’importantes répercussions sur le plan politique. Tout d’abord, la demande globale est généralement plus faible. En outre, la demande globale devient moins réceptive aux plans de relance macroéconomique classiques. Deuxièmement, de nombreuses économies perdent en flexibilité et, par conséquent, leur efficacité diminue. Troisièmement, étant donné que la politique monétaire conventionnelle se révèle moins efficace, les banques centrales s’appuient de plus en plus sur une politique de bilan (politique non conventionnelle) en tant qu’outil de stabilisation. Enfin, et c’est le point le plus important, l’incertitude est particulièrement exacerbée. Cette incertitude accrue représente un défi de taille pour les responsables politiques.Classification JEL : E43, E58, G01, J11, J24.

Three “seismic” shifts in the global economy are identified: (1) a persistent dampening fallout from the property bubbles, busts, and the ensuing financial crises; (2) information communication technology becoming employment-unfriendly; and (3) shift from the demographic bonus phase of young and growing population to the demographic onus phase of aging population. These seismic shifts have both short-run and long-run effects, with strong policy implications. Firstly, aggregate demand is generally weaker. Moreover, aggregate demand becomes less responsive to traditional macroeconomic stimulus. Secondly, many economies are losing flexibility and thus efficiency is declining. Thirdly, since conventional monetary policy turns out to be less effective, central banks are increasingly reliant on using central bank balance-sheets (unconventional policies) as a stabilization device. Lastly, and most importantly, uncertainty is particularly heightened. This heightened uncertainty poses a serious challenge to policy makers.Classification JEL: E43, E58, G01, J11, J24.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines