Rome dans la balance : La poésie augustéenne imite-t-elle la poésie grecque ?

Metadatas

Date

February 9, 2013

Discipline
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess



Cite this document

Maxime Pierre, « Rome dans la balance : La poésie augustéenne imite-t-elle la poésie grecque ? », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.ulq5zi


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

Les poètes romains ont, dit-on, imité la poésie grecque, mais que faut-il entendre par « imiter » ? une incapacité des Romains à créer leur propre poésie qui les condamnerait à signer les Grecs, ou un geste culturel maîtrisé ? Que fait-il comprendre quand Horace se dit nouveau Pindare, Properce nouveau Callimaque ? Pourquoi l’Énéide de Virgile commence-telle conne une Odyssée et finit-elle comme une Iliade ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre par une analyse de ce que nous pouvons nommer une « poétique de la refondation ».

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines