日本家族の構造 MA21 Structure de la famille japonaise Nihon kazoku no kôzô 0 1 2 3

Metadatas

Author
Date

2021

Language
Identifier
Organization

EHESS

License

https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/fr/

Abstract 0

MA21. "Nihon kazoku no kôzô" 日本家族の構造 [Structure de la famille japonaise], écrit à l'encre au recto, attaché par un trombone, 16 x 23 cm, 18 p. 1. Qu'est-ce que la famille ? 2. Forme et fonction de la famille. 3. Formes de la famille japonaise. 4. Comparaison ville-campagne. 5. Origine de ces différences. 1 . Qu'est-ce que la famille ? 宀 [toit] habitation, protection, réconfort, paix, vivre; 豕 [cochon] économie, moyen de vivre; 家 [maison] mari, Mencius : femme quitte sa maison natale, liens de sang, frère et soeur, frère aîné; 族 (...) groupe, clan, camarade ; 家族 la famille : les époux, les enfants, les gens de la maison formant un groupe ayant en commun : le mode de vie, l'adresse, la protection, [illisible]. 2. Formes et fonctions de la famille : Formes : - Relations entre époux : liens de sang, habitat commun, lien économique communautaire. - Relations avec les enfants : éducation, habitation, religion, langue, coutume. - Relations avec les parents proches : lois, responsabilité, union de ces différentes solidarités. Fonctions : 1) production de membre du groupe (ou adoption) : naissance ; 2) éducation des enfants ; 3) demeurer ensemble ; 4) défense des membres ; 5) consolation et réconfort des membres, réjouissances. Je ne sais rien de la question concernant la différence entre la conscience d'appartenir à une famille et la conscience d'appartenir au Japon. Formes, statistiques : Les Japonais qui ne vivent pas dans leur famille (p. 3). Les habitants de Tokyo qui ne vivent pas dans leur famille (p. 4). Les foyers composés d'un seul individu (p. 5). Les familles sans enfant (p. 6). Le nombre de générations par famille (p. 7). Les familles vivant avec des parents proches (p. 8). Tableau récapitulatif pour tout le pays (p. 9). Causes de la stabilité de la famille rurale : 1) Le temps de vie commune est long (ville : brièveté du temps de se voir). On travaille, on mange, on s'amuse ensemble. Vie collective. 2) Fonction économique : travail dans le même but, esprit d'équipe. 3) Les enfants reçoivent principalement l'influence de leur famille. 4) A cause du milieu naturel, seule la famille donne du réconfort face à la solitude devant le milieu naturel. 5) [illisible] Situation difficile si l'on essaye de prendre son indépendance vis-à-vis de la famille. Ville : nombreux lieux de plaisirs : cinémas, cafés, dancings. Campagne: les femmes particulièrement ont peu d'indépendance, elles ne peuvent que devenir la femme de quelqu'un d'autre. En ville, les occasions d'émancipation des femmes sont plus nombreuses. 6) Pas de division du travail à la campagne. On ne peut pas acquérir les objets nécessaires à la vie, il faut les fabriquer (ville : restaurants, location de pièces, blanchisseries, médecins, cafés, ...). 7) Mobilité faible; même maison, mêmes champs depuis plusieurs générations, perpétuation de la famille, conservation de la tradition familiale (ville : mobilité plus grande, association plus grande entre les familles, indépendance individuelle). 8) Présence constante de la morale villageoise (ville : l'individu est inconnu, si la rumeur publique est mauvaise, il peut déménager. On ne pense plus à l'honneur de la famille). 9) La famille entoure, réconforte l'individu. Solitude des grandes villes, pas d'amis d'enfance, mélangé à beaucoup de monde, on commet des fautes. 10) La stabilité de la famille est grande. Aide entre parents et enfant(s). Vie commune, sentiments communs, tradition de la famille. Le système de la famille est solide. P.11 & 12 (ex 15 & 16). Fonctions, statistiques : divorce. Causes de la faible natalité en ville : 1) Les mariages tardifs (époux plus âgés qu'à la campagne). 2) Les divorces à cause de la différence de caractère, avortement, abandon. 3) Le nombre de gens éduqués et vivant librement plus nombreux. 4) L'alcoolisme, les maladies génitales. 5) Les mariages hâtifs. Statistiques (p. 12) : La tendance au mariage tardif (p. 13) . Le taux de natalité des femmes mariées (p. 14). Les différences entre la ville et la campagne au sujet de la manière de vivre en famille.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents