Un ministre paradoxal, le général Kœnig (19 juin/14 août 1954 – 23 février/6 octobre 1955)

Metadatas

Date

February 3, 2021

Discipline
Language
Identifiers
Organization

OpenEdition


Keywords

biographie politique armée gouvernement activité politique officier général pouvoir civil pouvoir militaire force armée History


Cite this document

Philippe Vial, « Un ministre paradoxal, le général Kœnig (19 juin/14 août 1954 – 23 février/6 octobre 1955) », Publications de la Sorbonne, ID : 10.4000/books.psorbonne.61827


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Singulier destin ministériel que celui du général Kœnig ! Condamné à l’inaction depuis la fin de son proconsulat en Allemagne, il se lance au printemps 1951 dans l’arène parlementaire où il devient l’une des figures de la résistance gaulliste au régime des partis. Croisé de la lutte anticédiste, il entre une première fois au gouvernement, officiellement pour trouver une solution de compromis sur ce dossier. L’échec de cette tentative entraîne sa démission, que le rejet final du traité ne suff...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines