[11-12 septembre 1914]*

Abstract 0

Lettre d'André Warnod à Andrée Cahen-Berr Ma chère petite Andrée, Je ne t’ai pas écrit ces jours derniers parce que j’avais les idées trop au noir. Le cafard ! Il pleut à torrent. On a peine à se remettre de cette horrible journée où nous avons perdu tant de camarades. Mon ami du Matin que je croyais sauvé n’est pas revenu, et n’a sans doute pas pu sortir de la tranchée, il a été fait prisonnier s'il n’a pas été tué à coup de baïonnette par les Prussiens. Tout est trempé et par comble j’avais...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents