I-3. Le temps des grands chantiers de restauration 1832-1880

Abstract 0

Avec la création en 1837 par le ministre de l’Intérieur Camille de Montalivet, de la Commission des monuments historiques, afin de légitimer une politique de conservation des monuments, leur prise en charge en Roussillon suscite des attitudes contradictoires. En France, la nouvelle politique patrimoniale s’appuie sur l’action des correspondants en étroite relation avec le ministère de l’Intérieur. En Roussillon, cette collaboration existe bien mais sans la participation des associations savan...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents