Les sceaux de Delft et d’Ypres à la fin du Moyen Âge : entre simple signe et observation du monde visible

Metadatas

Date

May 2, 2018

Discipline
Language
Identifiers
Collection

OpenEdition Books

Organization

OpenEdition

Licenses

https://www.openedition.org/12554 , info:eu-repo/semantics/openAccess




Cite this document

Ambre De Bruyne-Vilain, « Les sceaux de Delft et d’Ypres à la fin du Moyen Âge : entre simple signe et observation du monde visible », Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, ID : 10670/1.xkv00a


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Le « type monumental », que l’on trouve aussi sous le vocable de « type architectural » ou de « type topographique » dans les différents inventaires et corpus de sceaux, constitue un élément majeur de la production sigillaire médiévale. Utilisé par des sigillants très divers et notamment les institutions ecclésiastiques, ce type particulier qui se caractérise par la représentation d’un édifice ou d’un groupe d’édifices, qu’ils soient civils ou religieux, obtiendra très naturellement la préfér...

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in