La Matrone d’Éphèse: deux traductions libertines

Metadatas

Date

October 7, 2018

Discipline
Language
Identifier
Collection

Satyricon17

Organization

OpenEdition



Cite this document

Corinna Onelli, « La Matrone d’Éphèse: deux traductions libertines », Satyricon17, ID : 10670/1.xzeho0


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Annibale Campeggi (1593-1630), membre de l’académie vénitienne des Incogniti, est l’auteur d’une des premières traductions du conte de ‘La Matrone d’Ephèse’. Publiée en 1630 et par la suite reprise dans le recueil collectif des Incogniti les Cento Novelle Amorose (Venise, 1651), la transposition de Campeggi exploite efficacement le modèle pétronien pour réfuter la doctrine de l’immortalité de l’âme. Dans la version italienne, la veuve déclare de vouloir mourir pour rejoindre dans l’au-delà...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines