La traduction de The Tempest par Pierre Leyris : mise en pratique du discours théorique avancé dans « Pourquoi retraduire Shakespeare ? »

Metadatas

Date

September 19, 2018

Discipline
type
Language
Identifiers
Collection

Palimpsestes

Organization

OpenEdition


Keywords

Pierre Leyris La Tempête littérature anglaise traduite en France lien entre discours et pratique de la traduction

Similar subjects Fr

pierre

Cite this document

Julie Arsenault, « La traduction de The Tempest par Pierre Leyris : mise en pratique du discours théorique avancé dans « Pourquoi retraduire Shakespeare ? » », Palimpsestes, ID : 10.4000/palimpsestes.2629


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Cet article analyse le discours théorique que tient Pierre Leyris dans son avant-propos aux Œuvres complètes de Shakespeare (1954) afin d’évaluer si celui-ci a eu une influence sur sa traduction de The Tempest (Club français du livre, 1961) ou bien si, au contraire, il découle de cette pratique – une première traduction de Leyris ayant été publiée par Gallimard en 1938. Après avoir établi si le deuxième texte est une réédition du premier ou si le lecteur se trouve en présence de deux textes distincts, les différents éléments du discours théorique de « Pourquoi retraduire Shakespeare ? » sont étudiés afin de déterminer s’ils trouvent un écho dans les traductions ou bien s’ils sont consécutifs à l’exercice. Les quelques articles parus à l’époque de la publication des Œuvres complètes de Shakespeare sont eux aussi analysés afin de cerner l’influence traductologique que l’avant-propos a pu avoir sur les contemporains de Leyris. Enfin, les entretiens, les introductions, les avant-propos et le « journal » de Leyris sont évoqués dans la mesure où ils éclairent les résultats de l’analyse.

This article tries to establish whether the theoretical discourse put forward by Pierre Leyris in his foreword to Shakespeare’s Œuvres complètes (1954) had an influence on his translation of The Tempest published by the Club français du livre in 1961 or if, on the contrary, it results from his translation practice—in 1938, Gallimard published Leyris’ first translation of the play. After establishing whether the second text is a reprint of the first or whether the two texts are independent, the elements of the theoretical discourse of “Pourquoi retraduire Shakespeare ?” are examined: indeed are these various elements reflected in the translations or do they result from Leyris’ translation practice? The articles dating from the time of publication of Shakespeare’s Œuvres complètes are analysed in order to identify the translational influence of the foreword on Leyris’ contemporaries. Finally, Leyris’ interviews, introductions, forewords, “journal” are studied to ascertain whether they can shed light on the results of the analysis. Pierre Leyris, The Tempest, English literature translated into French, relationship between theory and practice of translation

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines