Les politiques d’éducation prioritaire en Europe. Tome II

Abstract Fr En

Les politiques d’éducation prioritaire, ou les politiques publiques équivalentes centrées sur les problèmes d’inégalités scolaires, se sont beaucoup transformées depuis leurs premières formulations et mises en œuvre dans les années soixante. Dans plusieurs pays, on observe le passage d’un modèle de la compensation, à celui de la lutte contre l’exclusion, jusqu’à l’émergence d’un modèle qui fait des thèmes de l’adaptation à la diversité, de la promotion de l’excellence et de la gestion des risques, son credo principal. Cette évolution témoigne des rapports équivoques que ces politiques entretiennent avec les visées sélectives des systèmes d’enseignement. Elle relève moins de choix publiquement débattus qu’elle n’est induite par les modes de définition et de construction sociale des problèmes auxquels ces politiques se proposent de répondre et des catégories de population qu’elles ciblent, ainsi que par la manière dont les sciences sociales pensent la réussite ou l’inégalité scolaire. Pourtant, cette évolution pose de nombreuses questions liées à la dynamique d’effacement de la problématique des inégalités, à la fragmentation des systèmes et des parcours éducatifs, et aux enjeux de savoir et d’émancipation intellectuelle. Ce second ouvrage consacré aux résultats de l’étude comparative EuroPEP vise à mieux comprendre ce qu’il advient de ces politiques dans huit pays européens. Il déploie l’analyse de thématiques transversales qui apparaissent comme autant d’éléments clefs de la constitution et de l’évolution des politiques observées : la construction des formes de ciblage et de désignation de leurs publics bénéficiaires ; leurs modalités d’action pédagogique et de transformations curriculaires ; la production, les usages et les mésusages de leurs évaluations. Il s’attache à contribuer au renouvellement de la réflexion sur les perspectives de justice et d’égalité en matière de scolarité.

Priority education policies, or equivalent public policies focused on the problems of educational inequalities, have changed significantly since they were first formulated and implemented in the 1960s. In a number of countries, we see the movement from a compensation model to astruggle against exclusion and then the emergence of a model which takes the themes of adaptation to diversity, the promotion of excellence, and risk management as its main credo. This evolution reflects the ambiguous relationships between these policies and the selective aims of education systems. It is driven less by publicly debated choices than it is by approaches to definition and the social construction of the problems which these policies are intended to address and the population groups which they target, as well as by the way in which the social sciences view success or educational inequality. However, this evolution poses many questions related to the dynamic of eradicating the problem of inequality, the fragmentation of education systems and educational pathways, and the issues of knowledge and intellectual emancipation. This second volume, which deals with the results of the EuroPEP comparative study, aims to improve understanding of what is happening with respect to these policies in eight European countries. It uses the analysis of transversal themes which emerge as key elements in the construction and evolution of the policies observed: the creation of ways of identifying and targeting beneficiaries; their educational activity and curriculum adaptation strategies; and the production, use and misuse of their evaluations. It seeks to make a contribution to the revival of reflection on opportunities for justice and equality in the world of education.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines