Mégaséisme au Japon : les répliques se compliquent

Abstract 0

Deux précisions à l'encontre des idées reçues. 1/ les secousses de ces derniers jours ne sont pas toutes des répliques :  l'épicentre de M9 du 11 mars 2011 était situé en mer et correspondait à des phénomènes de subduction ("plongement" de la plaqueocéanique Pacifique sous le nord du Japon). Certaines des secousses de ces derniers jours sont à terre et ne sont donc pas directement liées au méga choc du 11 mars. C'est ce que nous expliquent deux sismologues français travaillant au Japon (voir ...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines