The Front National’s two bodies : Comparative study of the vote for the "Front National" in four cities of the Pas-de-Calais and the Bouches-du-Rhône Les deux corps du Front national : Étude contextualisée du vote Front national dans quatre communes ouvrières du Pas-de-Calais et des Bouches-du-Rhône En Fr

Metadatas

Author
Date

December 13, 2017

Discipline
type
Language
Identifiers

Keywords

Electoral sociology Voting Front National Electoral geography Political science Géographie électorale Science politique


Cite this document

Arnaud Huc, « The Front National’s two bodies : Comparative study of the vote for the "Front National" in four cities of the Pas-de-Calais and the Bouches-du-Rhône », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.ytw3j2


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

Generally considered as a fertile ground for the Front national, the suburbs have moved in France from light to shadow. Wishing to overcome this ordinary and stigmatising labelling, this thesis intends to study in detail the Front national’s vote in the suburban space. This thesis offers to examine the sociology of the FN electorate in four cities located in Pas-de-Calais and Bouches-du-Rhône by a comparative methodology. Within this study is associated the will to explain why some suburbs seem to create a vote which some qualify as inward looking. The various methods we use allow us to show that in suburbs as elsewhere, voting for the Front national is not an obvious fact, but is the result of particular social, residential and ideological trajectories. Moreover, this voting shows a different - if not contradictory - face in the department of Pas-de-Calais than in the Bouches-du-Rhône. Therefore, are opposed a northern popular electorate and a wealthier one in the south.

Régulièrement considérés comme le terreau du Front national, les espaces périurbains sont en France passés de la lumière à l’ombre. Voulant dépasser cette labellisation ordinaire et stigmatisante, cette thèse se propose d’étudier dans le détail le vote Front national dans le monde périurbain. À partir de quatre villes situées dans le Pas-de-Calais et les Bouches-du-Rhône et par un travail comparatif sont étudiées les sociologies des électeurs du Front national. À cette étude sociologique s’adjoint la volonté d’expliquer pourquoi certains espaces périurbains semblent créer un vote que certains qualifient de repli. Les différentes méthodes utilisées permettent de montrer que dans les espaces périurbains comme ailleurs, le vote Front national n’est pas une évidence, mais le résultat de trajectoires sociales, résidentielles et idéologiques particulières. Le vote FN présente par ailleurs un visage différent, voire contradictoire, dans le département du Pas-de-Calais ainsi que dans celui des Bouches-du-Rhône, et s’oppose ainsi un électorat populaire septentrional à un électorat plus aisé dans les départements méditerranéens.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines