Rebelles et révoltées, mineures derrière les grilles

Abstract 0

On les appelle « racailles ». Ce sont des mineurs violents qui détruisent, volent, violent parfois. Un juge pour enfants a donné une dernière chance à ces jeunes multirécidivistes en les plaçant en Cef, des centres éducatifs fermés, pour leur éviter la prison. Plus de cinquante de ces centres jalonnent la France, sans que l’on sache ce qui se passe à l’intérieur. L’auteure est passée de l’autre côté des grilles d’un Cef pour filles et y a animé pendant trois mois un atelier d’écriture. On croise les équipes, éducateurs, professeurs, psychologue, quotidiennement à leurs côtés pour les aider à avoir un autre projet de vie que les délits. Des professionnels à l’écoute, malgré les résistances, les insultes et les fugues. Sept jeunes filles, âgées de 14 à 17 ans, suivent les ateliers. Leurs lignes maladroites laissent apparaître des bribes de vie chaotiques. Une expérience unique, qui permet de poser un autre regard sur les mineures délinquantes, des filles perdues, rebelles, touchantes… Avant tout des adolescentes.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines