Aperçu | Irène Maréchal, « Théognis, Elégies, vers 773-782 : une tentative de datation. »

Metadatas

Date

January 9, 2019

Language
Identifier
Organization

OpenEdition



Cite this document

Sandya Sistac, « Aperçu | Irène Maréchal, « Théognis, Elégies, vers 773-782 : une tentative de datation. » », JEMMA | Journée d'étude du master « Mondes anciens », ID : 10670/1.zp2jly


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Parmi les élégiaques grecs, l’oeuvre la plus abondante qui nous soit parvenue est celle deThéognis de Mégare, les Élégies. Riche de plus de 1300 vers, elle n’est pas sans poser de nombreux problèmes, notamment d’authenticité : on s’est ainsi demandé si Théognis avait bien écrit la totalité de cette oeuvre, tant elle est disparate. Par ailleurs, son titre, les Élégies, suggère qu’elle relève d’un genre littéraire bien défini. Pourtant, on remarque que Théognis utilise fréquemment dans ses vers...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines