Anr Transtur

Collection description

Description
  • L’État turc est généralement considéré comme fort, unifié, clairement différencié par rapport au reste de la société et largement imperméable aux demandes sociales. Cette vision ne résiste pourtant pas à l’examen, dès lors que l’on prend acte de l’important décalage entre discours et pratiques, de l’existence de clivages saillants au sein des institutions, et de la « porosité » entre administration et société. Notre ambition est donc de mettre à profit les apports de la sociologie de l’État, de la socio-histoire du politique et de la sociologie de l’action publique pour proposer une lecture des modes de gouvernement et d’administration dans l’Empire ottoman et en Turquie, et de leurs évolutions.
Identifier

10670/2.k2gqyp

ISSN
Organization

OpenEdition

No document