L'Amirauté en Normandie

Metadatas

Date

1969

Discipline
type
Language
Identifier
Collection

Persée

Organization

MESR

License

Copyright PERSEE 2003-2023. Works reproduced on the PERSEE website are protected by the general rules of the Code of Intellectual Property. For strictly private, scientific or teaching purposes excluding all commercial use, reproduction and communication to the public of this document is permitted on condition that its origin and copyright are clearly mentionned.



Cite this document

Joachim Darsel, « L'Amirauté en Normandie », Annales de Normandie, ID : 10.3406/annor.1969.5015


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

L'Amirauté d'Eu - Le Tréport, ou, plus modestement, le siège royal d'Amirauté de France pour les villes d'Eu et du Tréport, est l'une des vingt juridictions maritimes créées par édit de mai 1554, sur le modèle des cours royales ordinaires. Mais, ainsi que le souligne l'auteur, la Normandie en général, Eu et Le Tréport en parti- culier, n'avaient point attendu une époque aussi tardive paur se doter d'institutions particulières régissant le commerce maritime, la navigation et la pèche, d'une part ; d'autre part, la conjoncture politique et l'occupation étrangère ne permirent guère à l'Amiral de France, dernier en date des grands officiers de la Couronne, d'imposer son autorité outre-Bresle avant la fin du XVe siècle ; et encore celle-ci se trouva-t-elle constamment remise en cause, jusqu'à la fin de l'ancien régime, par maints seigneurs hauts justiciers, par le Parlement et les Etats de Normandie... Entre temps, la ville d'Eu, qui s'était efforcée pendant des siècles de maintenir ses voisins sous une étroite dépendance, avait perdu, avec l'envasement de son modeste bassin, toute prétention à une quelconque hégémonie économique. Dans le ressort du siège, Le Tréport demeurait le seul centre de quelque activité : le commerce du poisson frais et salé. Mais, ici comme ailleurs, des droits seigneuriaux et communaux, s'ajoutant à ceux d'Amirauté, grevaient lourdement le négoce et l'armement. Aussi les rares épaves de ses archives n'en permettent-ells pas moins de conclure à la médiocrité de ses rôles d'audiences, miroirs fidèles de la médiocrité économique du ressort de la juridiction maritime d'Eu - Le Tréport.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in