La politique entre l’opératoire et le sentimental

Abstract 0

Notre époque commande peut-être que nous pensions les « frontières du politique » à l’inverse du questionnement classique sur les limites qui devraient venir borner le politique, dans la mesure où le politique aurait par définition une tendance à s’étendre. Ce questionnement, renforcé pour longtemps par les phénomènes rassemblés sous le vaste concept de « totalitarisme », engage classiquement un double point de vue. Pour freiner la capacité du politique à englober tout le social, on peut alor...

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in