Développement durable, postures et responsabilité sociale des chercheurs en éducation

Abstract Fr En

L’article pose le contexte de la construction curriculaire des « éducations à » en émergence depuis les années 80 en France au travers de celle, révélatrice, de l’éducation au développement durable (EDD). En nous appuyant sur un nombre significatif de travaux de recherche en EDD réalisés en France, nous établissons une typologie des postures de chercheurs impliqués dans ces travaux. Cette typologie est construite à partir d’une méthodologie basée sur les fréquences d’occurrences lexicales sur un corpus bibliographique couplée à une méthodologie des représentations sociales des chercheurs de cette communauté. Six postures émergent, que nous avons nommées « les acceptants », « les descripteurs/prescripteurs de nouvelles procédures », « les systémiques », « les controverses », « les critiques », « les didactiques ». Nous postulons que ces postures influent sur les constructions curriculaires et posons le problème de la responsabilité sociale des chercheurs en éducation face aux injonctions politiques internationales.

The article establishes the context of a new curricular construction, especially wich is the education for sustainable development (ESD). Building on a significant number of ESD research carried out in France, we establish a typology of postures of the researchers involved in this. This typology is constructed from a methodology based on occurrences of lexical frequencies of a bibliographic corpus coupled with a methodology of social representations of the researchers of this community. Six postures are built, which we named "acceptors", "descriptors / prescribers", "systemic", "controversy", "critical", "didactic". We postulate that these postures influence curriculum construction, questioning the social responsibility of educational researchers about an international political injunction.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines