Bahia et la réponse du peuple

Abstract Fr En

Que disent les révolutions arabes sur le cinéma ? La question est d'autant plus intéressante que jamais dans le monde arabe l'image au sens large n'a joué un rôle aussi décisif dans les bouleversements socio-politiques. Les petites caméras ont servi d'armes contres les dictatures et l'impact de la diffusion à travers les réseaux sociaux des images prises par ces caméras a été considérable. L'histoire du cinéma semble, du coup, s'être accélérée. Rétrospectivement, les films engagés réalisés depuis les années 1970 se sont éloignés dans le temps et ceux plus personnels des années 1980, 1990 et 2000 paraissent complètement décalés par rapport à la réalité. En analysant de près les rapports secrets, complexes, toujours décalés entre le mode d'expression de l'art cinématographique et la logique de l'évolution des événements sociopolitiques, on se rend mieux compte des illusions d'optique déroutantes dues à l'accélération de l'histoire et à l'imbrication de plus en plus grande des facteurs politiques, sociaux, culturels et technologiques. Et en considérant de plus près la nature de l'évolution récente de l'histoire du monde arabe, de l'accélération des modes de représentation politique et culturelle, on réalise mieux la place du cinéma et la nécessaire distinction des types d'image en circulation, de leur nature, de leur fonction. Et de mieux cerner les enjeux futurs, en tout cas d'y « voir » plus clair.

What do the Arab revolutions say on film making? The question is all the more interesting than images had never before, in the Arab world at large, played such a decisive role in socio-political upheavals. Small cameras were used as arms against dictatorships and diffusion through social networks of images taken with these cameras had a significant impact. The history of cinema seemed to suddenly accelerate. In retrospect, politically-motivated films made ​​since the seventies, have become distant with time and those more personal produced in the 1980s, 1990s and 2000s seem completely out of sync with reality. Through a study of unseen, complex relations, constantly shifting between the mode of expression of cinematic art and the logic in the evolution of socio-political events, we became aware of the confusing optical illusions caused by the acceleration of history and growing interweaving of political, social, cultural and technological factors. By further examining the nature of the recent developments in the history of the Arab world, the acceleration of the modes of cultural and political representation, we better understood the film art position and the necessary distinction between different types, natures and functions of images spread around. Therefore, we better understand the challenges ahead; in any case, we manage to see more clearly into the situation.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents