Le manifeste récupéré : Réduire, réutiliser et recycler Refus global

Metadatas

Date

2013

Discipline
Language
Identifier
Collection

Erudit

Organization

Consortium Érudit

License

Tous droits réservés © Université Laval, 2014



Cite this document

Sophie Dubois, « Le manifeste récupéré : Réduire, réutiliser et recycler Refus global », Études littéraires, ID : 10.7202/1025482ar


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Reconnu comme une prise de position ponctuelle, le manifeste semble voué à une existence éphémère : une fois séparé de son époque, il perd de sa pertinence et de son efficacité. Aussi, lorsqu’une oeuvre comme Refus global au Québec survit à l’épreuve du temps et acquiert le statut de « classique », son parcours mérite-t-il d’être interrogé. Il s’agit ici de poser la question de la survie du genre à partir de trois mécanismes — la réduction, la réutilisation et le recyclage — qui permettent au manifeste de s’inscrire dans l’histoire.

As a singular statement, the manifesto seems doomed to an ephemeral existence, its relevance and impact diminishing once it is removed from its context. A manifesto that survives the test of time and becomes a “classic”, such as Quebec’s Refus global (Total Refusal), therefore warrants scrutiny. This article looks at the survival of this literary genre from three viewpoints – reduction, reuse and recycling – that allow manifesto to become part of history.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in