La Vieille Capitale : son importance pour le pentecôtisme au Canada français dans les années 1970

Metadatas

Date

2004

Language
Identifier
Organization

Consortium Érudit

License

Tous droits réservés © Les Éditions Historia Ecclesiæ Catholicæ Canadensis Inc., 2004



Cite this document

Michael Di Giacomo, « La Vieille Capitale : son importance pour le pentecôtisme au Canada français dans les années 1970 », Études d'histoire religieuse, ID : 10.7202/1006674ar


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Les années 1970 furent des années de croissance et d’expansionsans précédent pour le mouvement pentecôtiste au Canada français, au Québecen particulier. Cette recherche présente trois dirigeants des Assemblées de laPentecôte du Canada (le plus grand regroupement protestant francophone) etleurs oeuvres. Leur convergence à Québec a alors fait de la Vieille Capitale uncentre de rayonnement du pentecôtisme au Canada français. Ce dynamismereligieux est attribuable au programme FLITE de Robert Argue, à l’Égliseévangélique de Pentecôte (maintenant Carrefour chrétien de la Capitale) dupasteur Allan Bowen, ainsi qu’à l’école Formation Timothée et à son doyenDonald Martin.

The 1970s were years of unprecedented growth and expansion of the Pentecostal movement in French Canada, particularly Quebec. This research focuses on three leaders of the Pentecostal Assemblies of Canada (the largest of French-speaking Protestant groups) and their ministries that converged in Quebec City to make the Old Capital the hub of Pentecostal expansion in French Canada. The religious dynamism of French Canadian Pentecostalism in the 1970s is attributable to Robert Argue and the FLITE program, Allan Bowen and the Église évangélique de Pentecôte (now called the Carrefour chrétien de la Capitale), and Donald Martin and Formation Timothée.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents