Guerre préventive et « piège linguistique » : le cadre normatif de la politique européenne à l’époque de la Realpolitik avant 1914

Metadatas

Date

2021

Discipline
type
Language
Identifier
Collection

Cairn.info

Organization

Cairn

License

Cairn



Cite this document

William Mulligan, « Guerre préventive et « piège linguistique » : le cadre normatif de la politique européenne à l’époque de la Realpolitik avant 1914 », Guerres mondiales et conflits contemporains, ID : 10670/1.6xwe7c


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Cet article montre comment les déclarations de paix d’importants hommes d’État avant 1914 ont créé des contraintes normatives allant à l’encontre de l’idée de guerre préventive. Même dans leurs discours prétendument belliqueux, ces derniers affirmaient leur soutien à la paix. Cela a engendré un « piège linguistique ». À plusieurs reprises (1905/06, 1908, 1911) les hommes d’État ont reconnu les contraintes du cadre normatif et ont choisi une politique de négociation et de paix. Pendant la crise de juillet 1914, ces normes ont influencé le processus diplomatique.

This article shows how repeated declarations of peace by leading statesmen before 1914 created normative restraints against the idea of preventive war. Even in allegedly bellicose speeches, political leaders affirmed they favoured peace. These declarations created a “linguistic trap”. At moments of key decisions (1905/6, 1908, 1911), leaders recognised the self-imposed normative restraints and chose a policy of negotiation and peace. In the 1914 July crisis, these norms shaped the diplomatic process and decisions for war.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in