Mouroux (Seine-et-Marne), "Parc d'Activités du Plateau de Voisins" : rapport de fouille

Metadatas

Date

2020

type
Language
Identifiers
License

http://hal.archives-ouvertes.fr/licences/copyright/


Keywords

Géomorphologie fosse pratique funéraire enclos funéraire incinération mobilier funéraire céramique parure objet métallique fibule clou numismatique verre tabletterie faune archéozoologie inhumation agrafe ceinture perle analyse spatiale anthropologie fossé trou de poteau industrie lithique pétrographie meule rotative anthracologie voirie céramique néolithique céramique protohistorique Néolithique moyen Age du fer La Tène Empire romain Temps Modernes ép. contemporaine incinération hors enclos bâtiment dépôt en fossé chemin engin de guerre bombardement aérien


Cite this document

Emilie Louesdon et al., « Mouroux (Seine-et-Marne), "Parc d'Activités du Plateau de Voisins" : rapport de fouille », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.08p7f0


Metrics


Share / Export

Abstract 0

L’opération de fouille de Mouroux « ZAC du Plateau de Voisins » a livré un total de 83 faits sur une superficie de 11 811 m2. A l’exception de quelques éléments se rattachant à des périodes antérieures et postérieures, l’occupation principale mise au jour et étudiée lors de cette fouille concerne une importante nécropole de la fin de l’époque gauloise caractérisée par des monuments constitués de petits enclos quadrangulaires. Ainsi, le diagnostic archéologique réalisé en 2013 sur la commune de Mouroux avait révélé la présence d’une occupation funéraire gauloise sur laquelle portait la prescription à l’origine de cette opération de fouille. Les résultats de ces investigations ont permis de mettre au jour un total de 19 enclos quadrangulaires à vocation funéraire organisés en deux noyaux distincts de concentration de vestiges, distant d’environ 250 m (13 en zone 1 et 6 en zone 2). Des fosses à incinérations ont été mises au jour au sein de six de ces petits enclos (E1, E4, E5, E6, E9, E10), dont une fouillée au moment du diagnostic (E4). A celles-ci s’ajoutent trois autres incinérations, cette fois localisées en dehors d’enclos fossoyés en zone 1 et 2 (inci 1015, 2001 et 2084), ainsi qu’une inhumation en zone 2 (2077). Le mobilier associé se compose principalement de récipients en céramiques, d’objets métalliques (fibules et chainette en fer, billes et tôle en alliage cuivreux), de restes animaux et plus marginalement de perles en verre, de pièces de tabletterie ainsi que de monnaies. Ces éléments présentent la caractéristique, pour leur grande majorité, d’avoir accompagnés le défunt sur le bûcher avant de faire l’objet d’un dépôt associé aux restes incinérés de ce dernier. Les éléments mobiliers orientent tous la chronologie des enclos vers LTC2-LTD1 avec un point de convergence davantage axé sur LTD1, soit à la seconde moitié du IIIe s. av. J.-C. L’inhumation semble, quant à elle, témoigner d’une perduration de cette occupation depuis LTC2 tandis qu’un dépôt de céramiques antiques vient, non pas poser un terminus ante quem à l’occupation, mais plutôt démontrer la connaissance de l’existence de cette nécropole par les populations gallo-romaines. Un double fossé linéaire (1017 et 1011) axé nord-sud ainsi que probablement d’autres segments (1020 et 3002), semblent participer à l’organisation générale de la nécropole en zone 1. En revanche, Il est difficile de rattacher les tronçons de fossé de la zone 2 à cette occupation. Ils n’ont pas livré de mobilier suffisamment tangible pour permettre de les dater. Enfin, deux possibles bâtiments pourraient venir compléter l’occupation gauloise en l’absence de vestiges diachroniques significatifs et notamment en raison de la présence d’une incinération dans l’un d’entre eux (incinération 2001 et possible bâtiment 2). Toutefois, la relation entre cette incinération et le bâtiment, à la structuration indéterminée, n’est pas établie. Le reste des vestiges comprends les indices ponctuels d’occupations néolithique (une fosse, outillages lithiques, restes de récipients en céramique), moderne (chemin) et contemporaine (bombardement de la seconde guerre mondiale) ainsi que quelques fosses indéterminées.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines