6. Ketetiya (Wällo)

Metadatas

Date

June 8, 2017

Language
Identifiers
Organization

OpenEdition


Keywords

Éthiopie moyen Âge mégalithisme relations interreligieuses archéologie histoire


Cite this document

François-Xavier Fauvelle-Aymar et al., « 6. Ketetiya (Wällo) », Centre français des études éthiopiennes, ID : 10.4000/books.cfee.754


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Le site de Ketetiya (sud-Wällo) a été découvert par des habitants du village en 1997 et a fait l’objet depuis lors de plusieurs interventions archéologiques ou de préservation. Ce chapitre présente l’historique de ces interventions et les résultats d’une mission réalisée par les auteurs en 2008.Le site présente quatre chambres funéraires ou hypogées (A, B, C, D) accessibles depuis le sol actuel par deux puits d’accès verticaux (1, 2). Les chambres ont livré des dizaines de poteries ainsi que des ossements humains. La chambre D, non perturbée au moment de la première intervention archéologique, a ainsi livré des ossements humains en connexion anatomique au-dessus d’un niveau sépulcral contenant des poteries. La fouille très limitée (0,60 x 0,60 m) pratiquée en 2008 dans ce niveau jusqu’à la base du remplissage a permis d’observer des poteries en place contenant des cendres et des fragments de dents humaines, qui plaident en faveur d’un emploi funéraire de ce mobilier. Deux datations au radiocarbone permettent d’attribuer le fonctionnement de ce niveau sépulcral aux xiiie et xive siècles. Les croix chrétiennes gravées sur l’une des poteries prélevées permettent d’évoquer la présence d’une teinture chrétienne dans une ambiance culturelle restée « païenne ».

The site of Ketetiya (South-Wällo) was discovered by the inhabitants of the village in 1997 and has since been the object of several archaeological and preservation campaigns. This chapter presents the timeline of these campaigns and the results of a mission undertaken by the authors in 2008. The site presents four funeral or hypogeum chambers (A, B, C, D) accessible from the current ground level by two vertical access shafts (1, 2). The chambers have delivered dozens of potteries as well as human bones. The chamber D, undisturbed at the time of the first archaeological campaign, delivered human bones in anatomic connexion above a sepulchral level containing potteries. The very limited excavation (0.60 x 0.60 m) conducted in 2008 inside this level down to the lower layers made possible the observation of undisturbed potteries containing few burnt bones and the remains of human teeth. Two radiocarbon datings enable to attribute the use of this sepulchral level to the 13th and 14th centuries. The Christian crosses engraved on one of the potteries found enable to evoke the presence of a Christian veneer in a cultural atmosphere that is still "Pagan".

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines