Il revient à ma mémoire des souvenirs familiers

Abstract 0

Rachid Taha 1958-2018 Le tout premier. Aulnay, la rose des vents. Les débuts dans l’enseignement. Des garnements. La fête de fin d’année des troisièmes, Houda, la plus brillante. La joie, le partage. On danse sur Aïcha et Ya Rayah. Le suivant. La tristesse et la rage. Reza, la madonne de Bentalha, la plaine de la Mitidja, le FIS, les assassinats. Le raï partout. Le troisième. Bercy, un soir d’automne. Sortir du métro. Croiser des élèves. 1,2,3 soleils. Chaleur, ferveur. Aïcha et Ya Rayah enco...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines