Micropolitics of poverty : how randomized controlled trials address global poverty through the epistemic and political fragmentation of the world Micropolitique de la pauvreté : la fragmentation épistémique et politique du monde par les essais randomisés contrôlés En Fr

Abstract En Fr

The dissertation discusses the use of randomized controlled trials (RCTs) in poverty action. RCT proponents claim that this impact evaluation method, inspired from clinical trials, enables to identify the most efficient poverty-reduction interventions. The dissertation questions this experimental approach to poverty (recently rewarded by the Nobel memorial prize in economics). The thesis main contention is that RCTs produce a micropolitics of poverty. They proceed through the epistemic and political fragmentation of the world. They define a patchy, discontinuous space in which global poverty can be analyzed according to a standardized protocol, and within which poverty action can be contained. Empirically, the dissertation is based on the ethnographic account of an RCT, in East Africa.

La thèse discute l’utilisation des expérimentations contrôlées randomisées en économie du développement. Selon ses promoteurs, cette méthode d’évaluation d’impact, inspirée des essais cliniques, permet d’identifier les interventions les plus efficaces de lutte contre la pauvreté. La thèse interroge cette approche expérimentale de la pauvreté et fait la proposition suivante : les expérimentations randomisées contrôlées produisent une micropolitique de la pauvreté. Elles produisent des fragments du monde, à l’intérieur desquels le problème de la pauvreté globale est confiné, à la fois sur un plan analytique et sur un plan politique. En dramatisant l’importance d’évaluer rigoureusement, les expérimentations contrôlées randomisées ont accentué certaines explications causales (micro, locales, comportementales) de la pauvreté au détriment d’autres (structurelles, globales, historiques), laissées dans l’ombre parce qu’elles ne sont pas solubles dans le dispositif expérimental. L’enquête, ainsi restreinte aux pauvres et à leur environnement immédiat, exclut de l’espace des causes le rôle des pays riches, d’où sont formulées les politiques de lutte contre une pauvreté pourtant dite « globale ». Empiriquement, la thèse s’appuie sur l’ethnographie d’une expérimentation contrôlée randomisée, en Afrique de l’Est.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines