Le tatouage, une pratique à faire rentrer dans les études visuelles

Metadatas

Date

October 10, 2013

Language
Identifier
Collection

Motifs

Organization

OpenEdition



Cite this document

Thomas Golsenne, « Le tatouage, une pratique à faire rentrer dans les études visuelles », Motifs, ID : 10670/1.9bf5ut


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Le corps aussi est un grand acteur utopique, quand il s’agit des masques, du maquillage et du tatouage. Se masquer, se maquiller, se tatouer, ce n’est pas exactement, comme on pourrait se l’imaginer, acquérir un autre corps, simplement un peu plus beau, mieux décoré, plus facilement reconnaissable; se tatouer, se maquiller, se masquer, c’est sans doute tout autre chose, c’est faire entrer le corps en communication avec des pouvoirs secrets et des forces invisibles. Le masque, le signe tatoué,...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines