Françoise Frazier, Les apostrophes ὦ ψυχή, ὦ διάνοια chez Philon : (quel) dialogue avec l'âme ou la pensée ?

Metadatas

Date

May 5, 2014

Discipline
Language
Identifier
Collection

Dialogues

Organization

OpenEdition



Cite this document

Matthieu Cassin, « Françoise Frazier, Les apostrophes ὦ ψυχή, ὦ διάνοια chez Philon : (quel) dialogue avec l'âme ou la pensée ? », Dialogues, ID : 10670/1.d5hnwm


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Les apostrophes à l'âme ou à à la pensée sont un trait connu de l'écriture philonienne, qui mérite considération déjà par son importance quantitative. Deux articles anglo-saxons lui ont été consacrés[1], qui soulèvent deux points importants. Leurs auteurs, comme les éditeurs français ou anglais, traduisent le plus souvent « ô mon âme », « ô ma pensée », mais relèvent sporadiquement des cas qui leur semblent plus généraux sans s'y attarder : quelle est l'âme ou la pensée apostrophée ? Ils mett...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines