La Russie et la Corne de l’Afrique. Anachronismes ou nouvelles configurations ?

Abstract En Fr

Russia assertiveness in Africa (including in the greater Horn) has grown over the last years, although it was already nascent in the mid-2000sand visible in the aftermath of the Ukrainian crisis in 2014. Russia does not operate like China and other emergent countries. Selling weapons and civilian nuclear technologies and investing in the mineral and energy sectors are the two main economic pillars of its relations with Africa. Meanwhile, Russia also cultivates its political and diplomatic differences with Western states. Moscow intends to appear a global power, not only a regional one, and a possible alternative to the western system of alliances and diplomatic norms by working closely with China in challenging the US and European policies in the region.

L’affirmation d’une ambition russe en Afrique, et notamment en Afrique de l’Est, est devenue manifeste depuis deux ans même si on peut la voir prendre forme dès le milieu des années 2000 et plus nettement encore à partir de 2014. La Russie opère de façon très différente en comparaison avec la Chine ou avec d’autres pays émergents. Elle vend des armes (tout comme l’Union soviétique) et s’intéresse essentiellement aux ressources minières et énergétiques en cultivant sa différence avec les États occidentaux. Elle entend ainsi apparaître comme une puissance globale et non plus régionale, qui en coordination avec la Chine peut fournir une solution alternative au système d’alliances et de normes diplomatiques occidentales.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines