La Locride de l’Ouest et la première forme urbaine de la ville de Naupacte

Metadatas

Date

July 17, 2020

type
Language
Identifier
Collection

Gaia

Organization

OpenEdition


Keywords

Locride Ozoles Naupacte Naupaktia West Locris Ozolai Nafpaktos Naupaktia


Cite this document

Despina Chatzivasiliou, « La Locride de l’Ouest et la première forme urbaine de la ville de Naupacte », Gaia, ID : 10670/1.eblsia


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

La Locride de l’Ouest et la ville de Naupacte sont des case studies révélateurs des problèmes auxquels l’historien se heurte pour cerner et décrire le moment de l’émergence des centres urbains, ainsi que la structuration de leurs régions. Le nom de Locride peut définir trois régions différentes, liées entre elles par les récits mythiques de leur naissance et complètement distinctes par leur fonctionnement administratif. La Locride de l’Ouest, entre la Phocide et l’Étolie, est occupée par une série de kômai, parmi lesquelles Naupacte se trouve à l’extrémité ouest de la région. Malgré la pénurie de vestiges archéologiques qui auraient pu nous offrir une reconstitution complète de sa forme urbaine à l’âge du fer, nous pouvons entrevoir les étapes de la formation des sites en prenant en considération les sources littéraires et l’organisation de l’ensemble du territoire.

West Locris and Nafpaktos are relevant case studies for the emergence of urban and territorial structures in the Iron Age. The name Locris corresponds to three different regions, with common myths for their formation and completely distinct by their administrative functioning. West Locris, covering the territory between Phocis and Aetolia, is composed of a series of komai, among which Nafpaktos that occupies the western edge of the region. Despite the shortage of archaeological remains that could have offered us a complete reconstruction of its urban form in the Iron Age, we propose a glimpse of the progressive urbanization, taking into account the literary sources and the organization of the whole territory in terms of land use and cultural or political exchange.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines